WILFRIED MAISY


DU SENS À L'IMAGE

PHOTOJOURNALISTE


Wilfried raconte des histoires, des voyages et des rencontres en mots et en images.


Passionné du Japon, et parlant japonais, il a entrepris un travail sur la reconstruction et la solidarité dans la région du Tohoku après le tsunami de mars 2011.



Wilfried développe des sujets sociaux et médicaux. Il a effectué des reportages sur la prévention du sida et l’esclavage moderne en Chine, en Asie du sud-est et en Bolivie.


Voir également le site précédent

http://www.wmaisy.com/sensobook.html

AUTEUR PHOTOGRAPHE


Wilfried travaille sur le temps et la nature. Il a réalisé la série Quatre Saisons en argentique de 2008 à 2014.


Voyage après voyage, Wilfried a développé des séries thématiques sur le tourisme, l'amour, l'enfance et l'adolescence, les regards, les villes et la nature, les animaux , errants.

Des obsessions, des fils conducteurs, des fils à la patte ?


REDACTEUR EN CHEF


de TRM le Guide - Guide technologique du transport routier de marchandises, Wilfried Maisy est spécialisé dans l’informatique appliquée au transport et à la logistique depuis 20 ans.


Reporter à l'hebdomadaire économique l'Officiel des transporteurs pendant 16 ans, puis fondateur de TRM le Guide en 2017, il a effectué plus de 120 reportages dans des PME et des groupes de transport et de logistique, et chez leurs clients distributeurs, industriels. Il explique l'évolution technologique de ces structures, et analyse l'impact des technologies de l'information sur les hommes.


Wilfried réalise un travail  photographique documentaire unique en France et en Europe sur les conducteurs routiers, les exploitants de transport, les manutentionnaires, et tous les collaborateurs de ces entreprises familiales.


Année après année, il enrichit et structure une banque d'images exceptionnelle sur un secteur économique transversal, représentatif du développement de nos villes, de nos sociétés.


En 2020, la douloureuse pandémie de Covid-19 éclaire le rôle fondamental de nos chaînes d'approvisionnement, de la logistique au transport jusqu'à la distribution des denrées quotidiennes. Ces métiers pas comme les autres ne peuvent être confinés. Ils nous sont indispensables, mais peu considérés jusqu'à présent, ils souffrent d'une pénurie chronique de main-d'oeuvre.

Quand "la paix" reviendra, espérons que les pouvoirs publics se souviendront du rôle du transport routier de marchandises dans cette période charnière, et qu'ils accompagneront ces valeureuses entreprises, et leurs fédérations, leurs groupements, dans une démarche globale de mise en valeur de ces professions. #onroulepourvous